Kaka Bia, un point sur la carte

5/10 – Après 2 jours et 7 plongées sur l’archipel de Taka Bonerate, cap vers l’est pour atteindre un petit point sur la carte : Kaka Bia
Kaka Bia, tel est donc le nom de cet îlot, Bertrand et Nicole n’y ont jamais plongé, ils en ont juste entendu parler « allez-y, cela vaut le coup ». Découverte donc.

 

Taka Bonerate (Sites de plongée)

Notre arrivée est saluée par des dauphins qui semblent guider le bateau, tandis qu’au-dessus de nous des oiseaux effectuent des vols en piqué.

 

Vols d’oiseaux sur Kaka Bia (Taka Bonerate)

 

Il y en a tellement que la cime des arbres est toute blanche. Cela frétille et grouille de toute part : bon signe pour nous ! Pas d’âme qui vive, nous sommes isolés de tout.

Ah non, pas tant que ça, car voici 2 minuscules pirogues de pêcheurs qui semblent surgir de nulle part. Mais d’où viennent-ils donc ?

 

Pêcheurs au large de Kaka Bia (Taka Bonerate)

 

Pas le temps d’avoir la réponse, nous voici sous l’eau.
Et là, quelle surprise !
Nous voici dans le monde du gigantisme : tout d’abord des gorgones immenses, puis des éponges barriques toutes plus énormes les unes que les autres.

 

Sublimes gorgones géantes (Kaka Bia – Taka Bonerate)

 

Parfois, on se sent tout petit! (Kaka Bia – Taka Bonerate)

 

Eponges barriques géantes (Kaka Bia – Taka Bonerate – Sud Sulawesi)

 

Accrochées à la paroi, ces éponges ont des formes incroyables : manches à air, masques, gramophones, haut-parleurs, bouches hurlantes …. On s’attend à ce que cela parle, crie, s’anime … mais non, seul le bruit de nos bulles est perceptible. Comment appeler cet endroit?  » Grammophe Reef « , » La Voix de son Maître « ? …

 

Eponges barriques (Kaka Bia – Taka Bonerate – Sud Sulawesi)

 

un grammophone? non une éponge barrique (Taka Bonerate)

 

Plus tard on nous expliquera que la grande quantité de goemond dû aux oiseaux pourrait expliquer le gigantisme de cette faune accrochée (production de nitrates). Cela serait à vérifier.

On se regarde éberlués, la visibilité est excellente, les fonds sont incroyablement intacts, on croise des bancs de thon de fort belle taille, les platax nous accompagnent pendant une bonne partie de la plongée, des tortues mangent tranquillement … nous n’en croyons pas nos yeux … c’est sûr, cette plongée là, restera gravée dans les annales! On se laisse porter, on profite du paysage. Pourquoi s’en priver!

Sur le haut du récif, pas mal de courant :

 

Un motard? non, Bertrand sur le haut de Kaka Bia (Taka Bonerate)

on se plante en drapeau pendant que défilent sous nos yeux des bancs de thon, d’anthias, de vivaneaux, de chirurgiens et bien d’autres ….Cela grouille!

 

Thons dent de chien (Kaka Bia – Taka Bonerate)

Taggé avec: , , , , ,

2 Commentaires

Trackbacks

  1. Gunung Api et Lucipara, 2 îlots dans la mer de Banda | On the plouf again
  2. Taka Bonerate et Wakatobi | On the plouf again

Laisser une réponse

Please note: comment moderation is enabled and may delay your comment. There is no need to resubmit your comment.