Les enfants de Banda Neira

Trop mignon …

Ils sont là, ils sont partout, souriants, joueurs, accueillants, curieux, taquins …. Comme tous les enfants, dirions-nous …

Enfants de Banda Neira

 

Partie de foot dans la cour de l’école (Banda Neira)

Rencontre dans les rues de Banda Neira …

Ils sont venus vers nous, ont demandés à ce qu’on les prenne en photos et on a ri ensemble quand ils ont découvert leur bouilles dans l’appareil … Comme tous les enfants, direz-vous.

Pose et sourires dans les rues de Banda Neira

Ils sont venus vers nous, demandant dans un anglais impeccable comment nous nous appelions, d’où nous venions, ce que nous aimions, quelle était notre couleur préférée, depuis combien de temps nous étions en Indonésie, si nous aimions Banda Naira. Une liste de questions, joliment formulées, et, à chacune de nos réponses, ils nous expliquaient qui ils étaient, où habitaient les parents, les grands-parents, le nom de leur frère, le nombre d’enfants dans la famille … Puis ils nous ont appris qu’ils avaient un professeur d’anglais, dans le village. Apparemment seuls les garçons y ont eu droit, ou seuls les garçons ont osés nous aborder. Possible aussi…

Le foot ... un jeu universel (dans les rues de Ba,da Neira)

En fin de journée, ils envahissaient le pré au bord de l’eau qui se trouvait au pied de notre chambre et nous assistions avec plaisir à leurs jeux

Saut sur la jetée de Banda Neira

aux glissades sur l’herbe, aux passes de ballons, aux baignades pleines de rires et de facéties,

Saut sur la jetée de Banda Neira

s’accrochant à la corde d’un bateau qui passait par là et se faisant tirer sur plusieurs mètres jusqu’à ce que la poussée soit trop forte,

Même en route, un bateau est une aire de jeux

Se faire tirer par un bateau …

s’éclaboussant les uns et les autres ou restant tranquillement assis dans les bras de leur mère, les pieds dans l’eau à deviser …

Moment de détente familiale (Banda Neira)

Jeux d’enfants de partout, direz-vous.

Parmi eux, des mères baignent leurs jeunes enfants et se délassent. Leurs visages changent, se détendent. Moment de tendresse.

Mères et enfants se baignant devant l\’hotel Maulana (Banda Neira)

Moment de tendresse …

Dans les rues de Banda Neira du matin au soir,

Les grimaces, universel …

nous avons aimé les rencontrer à pied ou en vélo, seuls ou en bande, sur le chemin de l’école avec leurs uniforme

Collégiennes en uniforme dans les rues de Banda Neira

Ecolier dans les rues de Banda Neira

ou à la sortie de la mosquée, les petits entourés par leurs ainés, les petites filles habillées comme des princesses, quoique souvent voilées et parfois mères, même très jeunes.

Pas comme tous les enfants du monde ….

Taggé avec:

2 Commentaires

  1. Et moi, j’aime tes commentaires, toujours aussi pertinents et encourageants. Merci aussi à ces enfants qui donnent de la vie dans ces coins si reculés….

  2. Merci pour cette rencontre avec ces enfants du monde…..Rencontres éphémères mais dont les sourires, les regards francs, offerts, tissent une chaleureuse complicité. elles mettent le bout du monde en partage avec chaque visiteur de « ontheploufagain »
    bises

Laisser une réponse

Please note: comment moderation is enabled and may delay your comment. There is no need to resubmit your comment.